Comment isoler sa maison pour réaliser des économies d’énergie?

isoler_sa_maison
Les factures de chauffage vous coûtent un bras? Réagissez en renforçant l’isolation de votre domicile! Vous économiserez en dépenses énergétiques et augmenterez votre confort de vie.

Quelles sont les principales sources de déperdition de chaleur ?

L’objectif de l’isolation thermique est de séparer au maximum les échanges calorifiques entre l’intérieur et l’extérieur. Cela implique de mieux garder la chaleur en hiver, mais aussi de préserver un peu de fraîcheur en été. Les déperditions de chaleur vers l’extérieur se font par convection, par conduction et par rayonnement. Dans le cas de l’isolation d’un bâtiment, le but est d’interposer un ou plusieurs types de matériaux dont la capacité de conduction est la plus petite possible. Lorsque ce paramètre n’est pas pris en compte, la plupart des domiciles perdent leur chaleur via différents points de sortie:

  • par la toiture (25-30% en moyenne)
  • par les murs (20-25%)
  • par les portes et les fenêtres (10-15%)
  • par le sol (7-10%)
  • par les ponts thermiques (5%)

En faisant le choix de faire rénover sa toiture ou de changer ses portes et fenêtres pour mieux isoler son domicile, ces chiffres s’amenuisent considérablement… et vos factures avec.

L’isolation de votre toiture est votre 1ère priorité

Le toit et les combles étant les points les plus énergivores pour une maison, ne négligez pas leur entretien et leur isolation.

Ne laissez surtout pas votre toiture se dégrader sans réagir: infiltration d’eau, déperdition de chaleur par le toit et combles dégradés risquent non seulement de faire perdre de la valeur à votre maison, mais aussi de vous coûter cher en chauffage et en travaux de réparations. En faisant rénover votre toiture par un professionnel et en choisissant les matériaux adaptés (c’est-à-dire très isolants et qui s’accordent à l’esthétique de votre domicile), vous éviterez de jeter votre argent par les fenêtres en surchauffant pendant l’hiver.

L’isolation des combles n’est pas forcément très coûteuse et sera rapidement remboursée par les économies importantes de chauffage que vous allez réalisez. Si vous disposez de fenêtres dans la toiture-même, assurez-vous que leurs performances énergétiques sont à la hauteur, et qu’elles disposent bien d’un double vitrage.

Combien pouvez-vous économiser en isolant vos combles?

On estime à 27% en moyenne les gains de consommation énergétique suite à des travaux d’isolation des combles. Si votre toit est mal isolé, le coefficient de déperdition thermique est de 2,5 W/m², contre seulement 0,18W/m² dans le cas d’une toiture rénovée et bien protégée. Vous réduisez ainsi de 93% vos pertes d’énergie !

Bon à savoir : vous pouvez bénéficier de réductions d’impôts sur vos travaux d’isolation de toiture en Belgique. Consultez ici la liste des conditions nécessaires pour en profiter. Le SPF Finances met régulièrement ces informations à jour.

Vos portes et fenêtres sont-elles vos pires ennemies?

Vous avez très froid en hiver et étouffez en été? Il y a de fortes chances pour que vos portes et fenêtres soient très mal isolées. Toutes les ouvertures vitrées de votre domicile perturbent l’isolation de tout le bâtiment. Leur impact est d’autant plus grand si vous avez une baie vitrée ou de larges fenêtres qui font face au nord et à l’ouest.

Or réduire le nombre de fenêtres n’est pas la solution, dans la mesure où vous avez besoin des rayons naturels du soleil toute l’année. La meilleure solution reste de choisir de bons matériaux isolants pour toutes ces ouvertures.

Les châssis de fenêtres en PVC sont particulièrement efficaces (beaucoup plus que l’aluminium et le bois). Privilégiez ce matériau pour augmenter l’isolation de votre maison, et vérifiez bien l’étanchéité de tous vos joints en bas de portes et de fenêtres.

Le double vitrage permet aussi de bien protéger votre maison. Pour une efficacité maximale, choisissez un modèle qui fasse au moins 24 mm d’épaisseur. Vous bénéficierez également d’un plus grand confort de vie grâce à la réduction des bruits provenant de l’extérieur.

Vous souhaitez aller plus loin? Complétez votre installation de fenêtres en pvc par des volets bien étanches qui serviront à couper le vent. Là encore, les volets roulants PVC ont fait leur preuve : leurs lames sont plus isolantes que les lames en aluminium, même dans le cas de volets roulants à double paroi. Les fenêtres en aluminium ont tout de même un avantage non négligeable: elles renforcent la clarté des vitrages.

Isolation de maison : la performance est reine

Quelle que soit la partie de votre domicile à renforcer, il vous faut bien choisir vos matériaux d’isolation thermique pour une protection durable et efficace.

  • Pour les murs et les cloisons, tournez-vous vers le polystyrène ou le polyuréthane. Les panneaux en fibre de bois ouaté sont généralement moins efficaces.
  • Pour l’isolation de toiture, la lainede verre, la fibre de bois, les laines végétales ou animales ainsi que le polystyrène fonctionnent bien.

Ne vous précipitez pas dans votre choix, et n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel qui saura adapter le bon matériau à votre domicile et à votre budget. Si vous souhaitez le faire vous-même, faites attention au coefficient de conductivité du matériau isolant : plus il est faible, meilleure est l’isolation. Vous souhaitez en savoir plus? Consultez les coefficients de conductivité thermique des différents types d’isolants. L’autre élément à prendre en compte est la résistance thermique du matériau. Plus le chiffre est élevé, plus le matériau est résistant à la chaleur et donc bien isolant. Par exemple, le béton a un indice de 0,20 pour 100mm, contre 3,4 à 4 pour la mousse de polyuréthane !

Et vous, quels seront vos prochains travaux? Dans tous les cas, n’oubliez pas une chose: l’énergie la moins chère est celle que vous ne consommez pas… et dans le cas d’une isolation, celle que vous ne consommez plus !

Laisser une réponse